BLACKBERG


_ A la moitié du trajet en Dumont d'Urville et Condordia, se trouve la piste d'atterissage d'urgence de D85, régulièrement entretenue par les équipes du raid logistique terrestre opéré par l'IPEV. L'aménagement de la piste est plus que sommaire : 4 bidons délimite la partie régulièrement damée propre à l’atterrissage de Twin Otter. Aucune installation n'est prévue pour accueillir les naufragés du ciel en cas de besoin, que ce soit pour un stop de quelques heures ou une halte qui se prolongerait plusieurs jours en cas de météo capricieuse.

Le BlackBerg est une base autonome qui peut héberger jusqu'à une dizaine de personnes - soit les passagers d'un vol - pendant 7 à 10 jours. La partie technique est confinée dans un container afin de limiter les risques d'incendie, tandis qu'une structure à ossature bois accueille les espaces de vie : salle commune, cuisine, salle de bain-WC, infirmerie et dortoir à l'étage.

L'autonomie énergétique est assurée par des panneaux solaires fixés sur les pentes de toit, tandis que la teinte noir du bois assure un réchauffement naturel de la structure en optimisant la captation du rayonnement solaire. Sa construction sur traineau assure la pérennité de la structure qui peut être régulièrement bougée afin d'éviter d'être ensevelie par une congère.